De l’Antiquité à aujourd’hui, comment le sac est devenu un accessoire incontournable. Si initialement, le sac à main était un accessoire utilitaire, il est devenu un véritable objet de mode et représenterait à lui seul près d’un tiers des ventes mondiales du luxe. Retour sur les 2.000 ans d’histoire du sac.

Le sac à main dans l’antiquité : un utilitaire

De la Rome antique, puis lors des croisades chrétiennes, la bourse à fermeture coulissée, portée à la taille, était utilisée aussi bien par les hommes que par les femmes. Elle a une vocation purement utilitaire : contenir de l’argent.

Le sac à main au Moyen Age : l’aumônière

A cette époque où les plus pauvres demandent l’aumône dans les rues, les riches portaient de petites bourses. Peu à peu, elles décorées par des broderies de fils d’or.

Le sac à main au XIè siècle : en poil de chèvre

C’est au XIè siècle que le terme sac à main fait son apparition. Le mot sac tire son origine de l’hébreu sak, qui fait référence à une étoffe grossière composée de poils de chèvre.

Le sac au XVè siècle : les armatures métalliques

Une armature en métal est ajoutée à cette époque pour que les bourses soient plus structurées, plus maniables. On utilise du bronze, du fer ou du laiton pour les fermetures, dont certaines sont déjà richement travaillées.

Le sac à main de la Renaissance : ornés de perles

A cette époque, la sac devient le symbole d’un statut social. Il est donc plus travaillé et orné de perles de Venise.

Le sac à main du XVIIIè siècle : la pochette

A cette période, les robes se font plus légères, plus près du corps. Les femmes se tournent alors vers la pochette, souvent rehaussée de broderies et de perles, qu’elles portent à la main. Au fil des ans et des modes, les formes du sac varient : rond ou carré, sobre ou richement brodé, avec pompons, en soie ou en perles, tenu par une chaîne, etc.

1860 : le cuir devient la norme

Avec le développement des voyages, l’industrie du bagage se développe. Les sacs en cuir se multiplient et s’équipent de poignée pour être plus facilement transportables. Pour la première fois, les sacs à mains se ferment afin que les femmes puissent transporter leurs effets personnels en toute discrétion.

2000 : l’ère du it-bag

Le sac devient un incontournable de la mode et des défilés ! Les femmes se les arrachent et les marques se multiplient. Désormais, les sacs à main ne sont plus seulement fabriqués par les grands noms de la maroquinerie, mais par toutes les griffes de mode, de la couture au prêt-à-porter haut de gamme, tels Chloé, Balenciaga, Vanessa Bruno ou Céline.

On compte sur vous pour continuer à écrire l’histoire avec notre collection de sac de createur.